Triathlon Enghien les Bains 2015 – Bilan

Premier triathlon de la saison le week-end dernier à Enghien les Bains, pour le format M (1.5/40/10).

Dernière course en date, le semi marathon de Rueil Malmaison (1h56) et deux autres courses au début de l’année, mais pas énormément de volume depuis. Objectif du jour : se faire plaisir, comme d’habitude.

Arrivé sur place 2h avant le départ je me gare et je retrouve Jean-Eudes et Bertrand au retrait des dossards. On s’installe dans le parc, on croise Pierric la fusée et place au briefing. Y a un mec dans le parc qui tourne comme un lion en cage, combi déchirée, regard du killer, je sens qu’il a envie de nous faire mal, à tous, et qu’il n’est pas là pour trier les lentilles, mais plutôt pour envoyer des watts, défoncer ses concurrents et exploser des PR.  [:sophiste]
Curieusement sitôt le briefing fini, on se dirige vers la nat et là on entend un compte à rebours ?? Surtout que pour arriver à la ligne faut bien 50/75m donc pas top pour ceux du fond qui seront partis en retard.

//NATATION

Le lac est bourré de vase, on voit rien, ça feraille pas mal au milieu du pack mais vu mon niveau, mon entraînement actuel et mes prétentions, je ne me serais pas mis devant de toutes façons. J’ai repéré d’autres ours dans le parc à vélo encore plus costauds que moi et je dois être au milieu d’eux car je galère à les bouger et à leur rouler dessus comme tout bon triathlète qui aime la boucherie lors de la nat se doit de le faire.  [:federerlegrand:2] Je prends quelques coups, j’en mets quelques un mais c’est le jeu et le peloton met du temps à s’étirer.
L’eau est bonne et il fait super beau, on arrive à la première bouée, hop je brasse un peu pour récupérer pendant le tournant et c’est reparti.. au retour, comme Mucky (mais moins vite :o ), impossible de nager droit, une horreur, inexpliquée à ce jour :o Je perds pas mal de temps à zigzaguer et je me prends un bon coup de pied dans la tête au niveau de l’oeil droit… j’ai cru que ma lunette avait intégré mon orbite et que j’étais bon pour un oeil au beurre noir.  [:tsongalecogneur]
La personne s’excuse et on repart.. je galère… physiquement je suis bien mais j’arrive pas à garder le cap… :/ Je sors du lac en 32′.. ni satisfait ni trop déçu, en combi ce n’est pas exceptionnel mais j’ai nagé 5 fois en 2015 donc bon on s’en contentera. Je préfère cela dit la nat en mer, avec ses aléas.. pas de vase, plus de « fraîcheur » et on voit ses mains..

//T1

Je prends le temps clairement car à l’émeraude tri race, paye tes ampoules. Séchage des pieds, je mets bien mes chaussettes, le casque, lunettes et c’est parti ! 4’43

//Vélo

Allez c’est parti pour ce parcours vélo dont tout le monde me parle, on va voir ce que j’ai dans les jambes avec les ridicules 400km accumulés depuis le début de l’année, uniquement à LC, parfait pour aborder un parcours avec une bosse coriace, 3x de suite.  [:balaste:1]
Le parcours est ultra roulant (hormis la côte), j’aurais du prendre les prolongateurs. On traverse différents villages, ça bombarde comme il faut et on arrive à Saint Prix.

Saint Prix, ici Saint prix, 5min d’arrêt minimum (dans la côte :o). La côté démarre dans un village sur une chaussée étroite et pourrie, je mets tout à gauche car je veux déjà juger la longueur et les différentes sections de la montée sans me cramer totalement. Première partie, ça se fait tranquillement, rien d’insurmontable. Deuxième partie, portion de plat pour récupérer. Troisième partie.. ouch, ça grimpe costaud, ça marche déjà par dizaines, ça promet.. je roule comme je peux et je me mets en danseuse pour me hisser jusqu’en haut. Je suis ridicule tellement j’avance pas mais je ne perds pas de temps vu que je ne déclipse pas.. Arrivé en haut je bois et je relance, et là c’est parti pour des pointes à 50km/h  [:talen:2]  [:warkcolor]
Deuxième boucle, rien à signaler, Pierric me dépasse pendant que je bouffe un gel et je le regarde s’éloigner avec 3 types en clm à ses trousses :o
Troisième boucle, idem, rien à signaler, le retour vers le lac est quasi plat et/ou en descente :jap:
Gros bordel dans le dernier virage où y a un mix parcours cap, public qui traverse comme des c… et bénévoles qui gueulent pour organiser le tout au mieux. 1h31 pour le bike.
Content d’avoir été constant dans les bosses (entre 8’12 et 8’29 pour la montée totale) et de ne pas avoir mis pied à terre, malgré la tentation qui était forte :o
Honnêtement j’hésite pour l’étape du tour car je manque clairement d’entraînement et de D+.

//T2
3′, rien à dire sur la T2.

//CAP

En descendant du bike, grosse douleur au ligament à l’intérieur du genou droit, j’ai pas vérifié la hauteur de ma selle mais je vais re régler tout ça.
La douleur s’estompe au bout d’un kilomètre. Je pars sur la première boucle à 5’30-5’45.. il fait chaud et je ne me mets pas trop dans le rouge, j’attends que ça passe en gros car la cap c’est pas ma partie préférée.. Je salue Pierric et Captain qui finissent leur parcours et je commence ma deuxième boucle.. Je croise Caudacien également et là je cale bien comme il faut.. grosse chaleur (pour moi en tout cas). Je finis les 10k en 1h sous la haie d’honneur des bénévoles à l’arrivée (super sympa !) et aussi Jean-Eudes qui me filme comme si je venais de terminer Nice en 9h30  [:clooney34] (merci pour la photo btw :jap: ).

//BILAN

Je finis en 3h12, soit 2′ de mieux que mon PR sur la distance M 🙂

arthur_enghien

Par contre 392ème sur 437 personnes classées (530 partants)… il me semble qu’avec ce temps là d’habitude je suis plus vers le début du dernier tiers que vers le fond du classement. Niveau élevé à Enghien ?
Un super tri sinon : y a la distance quasi exacte (chose assez rare pour être relevée :o ), des centaines de bénévoles qui encouragent les concurrents sans relâche, un parcours ultra roulant avec une montée qui fait le sel de l’épreuve et une CAP en bord de lac très sympa. Ravito d’arrivée sympa aussi (le quatre quarts, les petits sandwiches jambon … [:tahitiflo:2] ). Le prix est faible et c’est proche de Paris. Bref que demander de plus, je reviens l’an prochain !

Dans le parc je croise mon voisin.. en pignon fixe. « Heu tu l’as monté comment la côte ? » « J’ai marché :D, c’était mon premier tri et il me faudrait un vrai vélo pour le prochain, car même dans la descente c’était pas terrible ! » :lol:
Sur ce tri comme disait Jean-Eudes y a de tout : amateurs, jeunes, vieux, hommes, femmes, pimpins, pros.. tout mélangé ! Du coup c’est assez sympa je trouve !

Prochain tri dans 2 semaines à Deauville sur le L (1.9/90/21.1).

Merci de m’avoir lu et à bientôt !